Billets

Pim Pam Poum

  Pim ! Pam ! Poum ! Pim Pam Poum descend les marches des escaliers. Une à une. Brouhaha. Toujours le matin. À sept heures. En fin d’après midi, juste avant dix-huit, au plus tard vingt, selon les jours. Pim ! Pam ! Poum ! De marche en marche. D’étage en étage. Pim ! Pam ! Poum ! Et puis c’est le silence. Pim Pam Poum !

21 Juin 2018
/

Au Nom du Père, du Fils et de tout le reste…

  C’était un dimanche très dominical, avec une messe un tantinet sermon. Ma chère mère, bouche bée, larmes au bord des yeux, s’émerveillait comme à son habitude des paroles du prêtre, tandis que mon père buvait ces sentences doucereuses comme un millésimé, avec cet air hagard que l’on retrouve chez les alcooliques les plus timorés.

15 Juin 2018
/

Le Faiseur de Mots

  1 – L’Ermite et les Villageois       Qui ne craint la morsure profonde du froid, la caresse térébrante des flocons, attend ses invités devant la porte pour le plaisir immense de voir leurs silhouettes se dessiner au lointain.   Tel est ce vieil ermite isolé sur une montagne, celui que les villageois

07 Juin 2018
/

L’Inquiétante Etrangeté

    « …Et, sur le trajet, j’ai décidé de m’arrêter. J’étais fatigué, je crois. – Où vous êtes-vous arrêté ? – Dans la petite ville frontalière de Licheimhun, que je ne connaissais pas, mais j’ai très vite été attiré par les panneaux ville fleurie cinq étoiles. On n’en voit pas souvent d’ailleurs. Je crois même en

01 Juin 2018
/

Bad Teddy

  Auxerre, 1933   Sur les étals d’une brocante, aux premiers éclats du jour, un ourson sale et ronchon toisait les trop rares frères et sœurs qui s’égaraient, à la recherche d’un Graal ou d’une menue distraction, pour tromper l’ennui.   Ses yeux sévères, engoncés dans la pilosité rugueuse et brune de son visage curieusement

25 Mai 2018
/

Le Bal des Cageots

    Voilà que ça roucoule, au bal des cageots, moult coquettes sales et foutriquets entrent dans la danse et s’envoient valser, le temps d’un intermède, ambiance club med, d’une chanson au rythme mollasson. Et pourtant les rascals ont la trique, la sève atavique aux confins des boules, motifs d’une quête.   Aux platines, DJ

17 Mai 2018
/

Kamel : Fragments d’une Vie en cinq Temps

  Kamel   La mer en écume monte aux narines dans le reflux du bateau et, loin dans les horizons bleus, se dessine une citadelle de ciment, austère, stricte, comme une pierre tombale oubliée au temps, aux quatre vents.   C’est là que nous vivrons, dit le père, alors que la mère presse Kamel contre

11 Mai 2018
/

Asubakatchin

  Yvana, Yvana, Dans l’ombre de la nuit Tes rêves je retiens : Tu n’auras pas d’ennui ! Yvana, Yvana, Un peu après minuit J’apporte mon soutien, Retiens ce qui te nuit.   Toile sans araignée tissée par l’ojibwé avisé, j’orne le vide immense d’un cercle de saule et pleure une rivière de plumes cendrées que le

03 Mai 2018
/

Melka

  Comme toute fille qui devient femme, Melka éclot dans le noir : quelques traces de sang. Plus fille, désormais ! fulmine la mère, qui la soufflette à revers parce qu’il ne fait pas bon être femme dans ce monde, ni dans les mondes possibles qui se dessinent dans l’horizon blême, des campagnes désolantes aux villes industrielles.

27 Avr 2018
/

D’un Coup de Baguette Magique

  À l’Académie de magie de Tirevies, au jour du solstice de la lune jaune pisse, des petits sorciers en culottes courtes agitent leurs baguettes avec frénésie dans l’espoir qu’une petite giclée élémentaire leur donne accès au sésame : les portes d’un internat cosy et un laboratoire pour fabriquer des philtres d’amour.   Sous l’œil glauque

19 Avr 2018
/

Un Stalker qui te veut du bien

  Je ne suis pas encore venu te voir, aujourd’hui ; je suis très occupé ces derniers temps. Je ne fais que passer, comme le facteur : un instant soustrait au temps. Souvent, je te regarde, je t’observe. La plupart du temps, tu me plais : je crois discerner tes questionnements au bord de tes yeux, une émotion

13 Avr 2018
/
theme par teslathemes